Liu Xiaobo, défenseur chinois des droits de l’homme et prix Nobel de la paix 2010, est toujours emprisonné en Chine après avoir été condamné en 2009 pour tentative de subversion de l’État. A l’initiative de Desmond Tutu (prix Nobel de la paix 1984) et de Sir Richard Roberts (prix Nobel de physiologie ou médecine 1993), le 4 Décembre 2012, 134 lauréats du prix Nobel ont exhorté, par le biais d’une pétition, le prochain chef d’État chinois Xi Jinping, à libérer Liu Xiaobo et son épouse Liu Xia.


Les lauréats du prix Nobel affirment : « Dans chacune de nos disciplines, la particularité qui nous a valu de devenir lauréats du prix Nobel, c’est que nous avons employé la force de notre liberté intellectuelle et notre inspiration créative pour contribuer au progrès de la condition humaine. Aucun gouvernement ne peut restreindre la liberté de pensée et d’associations sans qu’il résulte un effet négatif sur des innovations humaines d’importance. »
Cette initiative vient renforcer l’action du comité de soutien à Liu Xiaobo composé de diverses ONG de défense des droits de l’homme (ACAT, ADH, CSW, Freedom now, FIDH, HRW, CCFD, LDH, Solidarité Chine, Initiatives for China, RSF, International campaign for Tibet, Human rights foundation, ECPM et Global justice center).

ECPM encourage chacun d’entre vous à signer la pétition exigeant la libération immédiate de Liu Xiaobo et souhaite que la Chine, pays tristement célèbre par le nombre record d’exécutions perpétrées chaque année, s’engage à respecter les droits de l’homme, et en particulier la liberté d’expression des défenseurs pacifiques des droits humains tels que Liu Xiaobo.

Télécharger le communiqué de presse en français
Télécharger le communiqué de presse en anglais
Signer la pétition pour la libération de Liu Xiaobo

Marianne Rossi

Lire les articles du dossier :

Asie : Continent le plus exécuteur au monde

Le scandale du trafic d'organes en Chine