Les 21 personnes accusées d'être impliquées dans les violences ayant fait 74 morts, le 1er février 2012, lors d'un match de football à Port-Saïd (Egypte) ont été condamnées à mort par la Cour criminelle de Port Saïd.
Le président de la Cour criminelle a transmis les condamnations au Mufti d'Egypte (autorité religieuse) afin qu'il confirme les condamnations.

Télécharger le communiqué de presse d'ECPM