Malgré des vices de procédure flagrants, l'état d'Arizona a exécuté Daniel Cook, âgé de 51 ans. Il avait été autorisé à assurer sa défense lors de son procès et n'a présenté aucune circonstance atténuante alors qu'il avait enduré de nombreux abus physiques et sexuels pendant son enfance.

Son co-accusé qui a collaboré avec la police a obtenu, en échanges de ses aveux, une peine de 20 ans de prison. Il a été libéré en 2007.

Devant la Commission des Grâces, Daniel Cook a dit n'avoir aucun souvenir des crimes tant il était sous l'influence de l'alcool et de drogues.

Depuis la reprise des exécutions en Arizona en 1992, 33 personnes ont été exécutées dans cet état.