Le 26 novembre 2012

Le ministère de l'intérieur a annoncé 3 nouvelles exécutions.

Mubarak al-Harithi et Obaidallah al-Harithi, dont la nationalité n'a pas été révélée, ont été décapités dans la province de la Mecque pour meurtre par arme blanche et arme à feu.

Le ministère a également confirmé l'exécution de Majed al-Dosari à Riyad pour avoir tué un concitoyen saoudien.

Le nombre officiel d'exécutions cette année en Arabie Saoudite s'élève à 70.

L'Arabie Saoudite et le Yemen sont les deux pays au monde où la constitution est issue directement de la charria.