Le 20 septembre 2012

Les 6 condamnés à mort avaient tous été condamnés pour des délits liés au trafic de drogue. Les exécutions ont eu lieu dans l'enceinte de trois prisons différentes. Deux ont été exécutés dans la province de Sherman, au nord de l'Iran, deux autres ont été pendus à Urmia, au nord-ouest de l'Iran et le sixième a été exécuté dans la province de Lorestan, à l'ouest de l'Iran.

Une nouvelle vague d'exécutions a d'ores et déjà été annoncée par les autorités iraniennes.

Iran Human Rights appelle la communauté internationale à se mobiliser contre la peine de mort en Iran utilisée par le pouvoir pour maintenir la population dans la peur.