Lundi 1e avril le procureur George Brauchler a annoncé qu’il requerrait la peine de mort lors du procès du jeune homme de 25 ans, James Holmes, accusé du massacre de juillet 2012 dans un cinéma du Colorado ayant fait 12 victimes et blessé 58 personnes.

Ainsi certaines victimes et familles de victimes affichent leur déception à l’idée de devoir affronter des procédures qui s’étaleront sur plusieurs années, processus lié au châtiment encouru. D’autre élèvent la voix, précisant qu’ils ne sont pas favorables à ce châtiment, à l’instar de Marcus Weaver, touché lors de l’attaque, qui se déclare « personnellement opposé à la peine de mort ».