English version : http://www.abolition.fr/fr/node/3571

Dimanche 22 janvier dernier, le ministère public du Tribunal criminel d'Alger a requis la peine de mort contre l’un des principaux émirs d’Al Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), Mokhtar Belmokhtar.

Actuellement en fuite, ce dernier et 9 de ces compagnons terroristes sont poursuivis pour « appartenance à un groupe terroriste activant à l'intérieur et à l'extérieur du pays ainsi que pour homicide volontaire avec préméditation et guet-apens». Ils sont impliqués dans plusieurs actes terroristes tels des enlèvements et leur participation à un homicide volontaire contre deux militaires en mai 2010.