En présence d'un profil ADN inconnu qui disculpe Hank Skinner, l'État du Texas refuse de payer le reste des tests ADN qui, d'une part, prouveraient son innocence et, d'autre part, permettraient d'identifier le coupable. Le temps est compté, Hank a besoin de votre soutien financier maintenant! D'avance merci.

Voici une lettre récente de Hank Skinner qui explique la situation actuelle de son dossier :

Chers tous,

Comme une nouvelle année commence, je voulais partager avec vous les dernières informations concernant mon dossier et la situation actuelle des tests ADN.

Comme vous la savez probablement, après avoir obtenu une victoire importante auprès de la Cour suprême des États-Unis, nous avons déposé une nouvelle demande de tests ADN en septembre 2011. La requête a été rejetée par le juge qui m’a condamné à mort et la cour d’appel a ordonné une audience qui a eu lieu en mai 2011. D’après les réactions et les questions des juges, l’argument était clairement en notre faveur et avant que la Cour ait pu statuer sur la question, l’État du Texas a décidé de retirer son opposition aux tests ADN. De fait, un accord bilatéral a été signé conjointement par le ministère de la Justice et par mes avocats afin de tester 40 scellés.

De ce qui a été testé à la date d’aujourd’hui, nous avons obtenu un profil ADN partiel d’une tierce personne, sur un couteau que l’État estime être l’arme du crime et d’une tâche de sang retrouvée sur la moquette de la chambre, ce sang est celui de Scooter et Randy mélangé à celui de cette tierce personne. Parce que ce profil est incomplet, des tests complémentaires sont actuellement en cours afin de le compléter et de saisir ce profil dans la base de données ADN nationale.

Jusqu’ici, l’État a dépensé plus de $100,000 pour analyser des scellés dont il espérait qu’ils allaient confirmer ma culpabilité, mais il n’en est rien car je suis innocent !

La bonne nouvelle est que mon sang n’a été trouvé sur aucune des victimes, mais celui de quelqu’un d’autre y est présent. Les meubles et les encadrements de porte ainsi que d’autres éléments sur lesquels mon empreinte de main ensanglantée ou mes empreintes digitales ont été retrouvées contiennent uniquement mon sang. Il est important de noter que les portes arrière de la maison et les deux poignées de porte ne présentent que mon empreinte ensanglantée. Il avait été établi qu’il s’agit bien des dernières choses que j’ai touchées avant de tituber hors de la maison. Le sang des victimes n’est pas sur mes mains.

Incroyablement, l’État est en train de dire que ma présence sur les lieux et que mon sang dans la chambre confirme ma culpabilité. Malheureusement pour l’État, cet argument est intenable et perdant. Au Texas, dans les textes de loi applicables, la simple présence d’un individu sur le lieu du crime ne prouve pas sa culpabilité.

Le rapport d’analyse, concernant les traces génétiques relevées sur les cheveux trouvés dans la main de Twila, établit que plusieurs de ces cheveux ne correspondent pas au profil de ceux des victimes ou du mien. Donc en plus des tests actuellement en cours, nous devons absolument effectuer des tests mitochondriaux sur ces cheveux, et très probablement sur d’autres échantillons desquels est ressorti le profil partiel d’une tierce personne. Ces tests mitochondriaux peuvent révéler la source de ce profil ADN. L’État se désintéresse complètement de ces analyses complémentaires et il ne veut pas payer pour ces tests pourtant essentiels.

Nous devons réunir $17,000 afin d’effectuer ces analyses et couvrir les frais. Nous avons entre six à huit semaines pour y parvenir et j’ai plus que jamais besoin de votre soutien pour réunir cette somme. C’est la dernière opportunité qui m’est offerte de prouver mon innocence et pour être enfin libéré de ce cauchemar.

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite le meilleur, pour vous et vos proches. Je vous remercie pour tout ce que vous avez fait pour moi et surtout pour votre soutien essentiel à l’établissement de la vérité pour prouver mon innocence.

Cordialement,

Hank Skinner

Pour faire un don, rendez-vous à la rubrique "comment aider" sur le site

http://www.hankskinner.org

Vous pouvez faire un don en ligne, ou trouver les coordonnées du fonds de soutien pour envoyer un chèque ou faire un virement bancaire.

Facebook

Twitter


Newsletter