Mardi 21 mai, cinq personnes condamnées pour meurtre et association de malfaiteurs ont été décapitées puis exposées sur la place publique à Jizan en Arabie Saoudite. Il y avait trois frères parmi ces ressortissants yéménites. Suspendus par les épaules à une poutre maintenue par deux grues, les dépouilles des corps ont ainsi été exhibées pendant une journée. Cette macabre mise en scène entend maintenir le climat de terreur, particulièrement envers les immigrés clandestins.