Communiqué de presse

Paris, le 12 octobre 2012

Les défis de l’abolition dans la région MENA
et les objectifs du premier Congrès régional sur la peine de mort de Rabat

Deux ex-condamnés à mort témoigneront de leur vécu, de leur souffrance et de leur engagement en faveur de l’abolition universelle. A quelques heures de l’ouverture du premier Congrès régional sur la peine de mort de Rabat, ces témoignages révèlent l’universalité du drame infligé par une justice qui tue.

CONFERENCE DE PRESSE

Jeudi 18 octobre, à 15h
Auditorium de la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc

Avec :

Mme Antoinette Chahine (Liban), ex-condamnée à mort
M. Ahmed Haou (Maroc), ex-condamné à mort
M. Raphaël Chenuil-Hazan (France), directeur d’Ensemble contre la peine de mort (ECPM)
Dr Mohamed Neshnash, président de l’Organisation marocaine des droits humains (OMDH)
Mme Marie-Pierre Olivier (Grande Bretagne), Avocate chargée de programme, International Bar Association’s Human Rights Institut (IBAHRI)
Maître Abederrahim Jamaï, coordinateur de la Coalition marocaine contre la peine de mort (CMCPM)

et des représentants des pays parrains : la Norvège, la Suisse et l’Espagne.

Congrès régional sur la peine de mort de Rabat

Plus de 400 avocats, magistrats, parlementaires, sociologues, théologiens, journalistes, membres d’ONG et militants de la région MENA se réuniront du 18 au 20 octobre 2012 à l’occasion du premier Congrès régional sur la peine de mort qui se tiendra à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc à Rabat.

Les débats mettront un accent particulier sur les pays en situation de moratoire sur les exécutions : Algérie, Jordanie, Liban, Maroc, Mauritanie et Tunisie. A l’initiative des organisateurs, des acteurs abolitionnistes représenteront également d’autres pays de la région MENA : Egypte, Irak, Libye, Territoires palestiniens, Yémen.

Le Congrès régional sur la peine de mort de Rabat, préalable au 5e Congrès mondial contre la peine de mort qui se déroulera en juin 2013 à Madrid, est organisé par l’association Ensemble contre la peine de mort (ECPM), en partenariat avec l’Organisation marocaine des droits humains (OMDH) et l’International Bar Association’s Human Rights Institut (IBAHRI), et en association avec la Coalition marocaine contre la peine de mort (CMCPM).

Le Congrès régional sur la peine de mort de Rabat, c’est aussi :
• Environ 400 congressistes de 11 pays de la région MENA ;
• 3 jours de débats ;
• 2 cérémonies officielles;
• 2 sessions plénières, 5 tables rondes, 3 ateliers et 2 sessions de travail privées ;
• 1 séminaire pour les membres de la profession juridique exerçant au Maroc ;
• L’opportunité pour les journalistes de rencontrer de nombreux acteurs abolitionnistes et des ex-condamnés à mort de la région MENA.

Vous pouvez télécharger le communiqué de presse ici: cp_congrespeinedemortrabat_121012.pdf.