Du 18 au 20 octobre, plus de 300 acteurs de l'abolition de la région MENA, théologiens, activistes, diplomates, politiques, parlementaires, avocats, anciens condamnés à mort et citoyens, se sont retrouvés à Rabat pour le premier Congrès régional sur la peine de mort. Après trois jours de débats intenses et exigeants abordant jusqu'à la question de la peine capitale en islam, les congressistes ont adopté une déclaration finale saluée par les Etats partenaires de l'événement parmi lesquels la Norvège, la Suisse, l'Espagne et la France.

Ce Congrès inédit dans la région du Maghreb, organisé par ECPM en partenariat avec l'Organisation marocaine des droits de l'homme et accueilli par la ville de Rabat et la Bibliothèque nationale du Maroc, est une étape préparatoire à la tenue du 5e Congrès mondial contre la peine de mort qui se tiendra à Madrid au mois de juin 2012.

>> Retrouvez la Déclaration finale dite "de Rabat" :