Et si Hank Skinner était tout simplement condamné à la vie ?

Et si notre campagne « Justice pour Hank », était condamnée à réussir ?

Et si la nouvelle, tombée dans la soirée du 29 aout dernier, redonnait de l’espoir à des dizaines d’autres condamnés dans les couloirs de la mort qui clament toujours leur innocence ?

Et si, la mobilisation citoyenne était vouée à vaincre la peine capitale ?

Car, c’est bien grâce à la mobilisation internationale, et particulièrement à votre générosité, que l’équipe de défense de Hank Skinner a réussi à payer les tests ADN que le ministère de la Justice lui refusait, et qui pourraient aujourd’hui, l’innocenter. Lire le dossier Hank

En plus de notre soulagement dans le franchissement de cette nouvelle étape, c’est notre gratitude pour votre fidélité dans la campagne « Justice pour Hank » que nous souhaitions, ici, vous communiquer.

Les avocats de Hank appellent désormais les parties à se réunir pour déterminer si une technologie existe pour permettre des tests ADN supplémentaires qui pourraient définitivement l’innocenter et incriminer le vrai meurtrier. Soyez attentifs, votre générosité pourrait de nouveau être sollicitée : Voir le site du comité de soutien de Hank

En Iran, l’un des pays les plus rétifs concernant la peine de mort et sujet de notre dossier spécial, la protestation internationale des diplomates et des citoyens a permis la récente commutation en prison à vie de la condamnation à mort de Saeed Malekpour, jeune informaticien iranien.

A ceux qui douteraient encore de l’impact de la mobilisation citoyenne et qui penseraient que « l’individu-citoyen » ne peut agir dans un « système-monde » devenu trop complexe, voici nos réponses, sous forme d’exemples qui se veulent aujourd’hui illustratifs, dans deux des pays les plus sanguinaires dans le monde de la peine de mort.

18 ans dans le couloir de la mort pour Hank Skinner. Et les autres ?

La question posée dans cette lettre est notre préoccupation constante et notre travail quotidien au sein d’Ensemble contre la peine de mort.

Dans le cas des Etats-Unis, d’autres condamnés à mort, qui clament leur innocence, souhaiteraient également des tests ADN réalisés par des laboratoires indépendants. L’épouse et les avocats de Hank se sont battus pendant des années pour les obtenir, des milliers d’inconnus ont répondu à l’appel aux dons. Merci Hank d’avoir eu ce courage, pour toi et pour eux.

Restons mobilisés, Hank, et avec lui des milliers de condamnés à mort, ont toujours besoin de nous : DR : Adhérer, Agir, Correspondre, Défendre, Donner, Éduquer, Informer, Médiatiser, Militer, Mobiliser, Partager ! Ce sera notre slogan pour la 10e fête de l’Humanité. Mais ce sont surtout des gestes et des actions simples que chacun de nous pourrait faire dans le quotidien pour être utile à une grande cause. Rejoignez ECPM à la fête de l’huma

Et si… l’humanisme avait une couleur ? Dans notre synesthésie associative, ce serait celle de la liberté…

Merci à vous,

Ariane Grésillon et l’équipe d’Ensemble contre la peine de mort