Le 24 septembre 2012

Un tribunal égyptien à confirmé la peine de mort par pendaison pour 14 islamistes condamnés pour avoir tué 7 personnes en 2011 dans les attaques dans le Sinaï. Huit de ces condamnations ont été prononcées par contumace.

Le mufti ayant donné son accord, six hommes seront pendus.

L'insécurité grandissante depuis le renversement du président Hosni Mubarak pourrait mener à d'autres condamnations à venir.

"Cette décision du tribunal est une étape importante", a jugé Nageh Ibrahim, ancien responsable du mouvement Gama'a Islamiya (Groupe islamique), et qui a depuis renoncé au militantisme. "Cela fait clairement comprendre aux groupes militants que l'Etat et le gouvernement du président Mohamed Morsi ne toléreront pas les attaques sur les forces armées et la police égyptienne."