Ensemble contre la peine de mort (ECPM) recrute un coordinateur pour ses Congrès internationaux :

7e Congrès mondial contre la peine de mort : Février 2019 – Bruxelles

3e Congrès régional contre la peine de mort : Printemps 2018 –Afrique subsaharienne.

Depuis 2000, Ensemble contre la peine de mort (ECPM) agit pour lutter contre la peine capitale partout dans le monde. L’association encourage l’abolition universelle de la peine de mort par du plaidoyer auprès des pouvoirs publics, le renforcement de la société civile abolitionniste, la création et la diffusion de publications, le soutien aux condamnés à mort, l’éducation à l’abolition de la peine de mort en France et à l’étranger. ECPM fédère les abolitionnistes à travers le monde pour gagner en efficacité et accélérer le mouvement en vue d’une ’abolition universelle de la peine capitale. Dès 2001, ECPM a organisé le premier Congrès mondial contre la peine de mort à Strasbourg. Ce Congrès a été le déclencheur d’un mouvement international en faveur de l’abolition regroupant aussi bien la société civile que les politiques et les organisations internationales. Dans cette lignée, cinq autres éditions ont suivi (Montréal 2004, Paris 2007, Genève 2010, Madrid 2013, Oslo 2016).

Les Congrès mondiaux contre la peine de mort visent à renforcer le travail des acteurs locaux, initier et développer des stratégies communes en faveur de l’abolition, inciter les États à prendre des engagements concrets, sensibiliser et mobiliser les citoyens. Ils regroupent en moyenne 1 500 personnes en provenance d’une centaine de pays, une centaine de délégations politiques et sont relayés par la presse internationale. Depuis 2012, le Congrès mondial contre la peine de mort est précédé d’un Congrès à vocation régionale, ayant pour objectif de préparer les débats afin de permettre des avancées sur cette région lors du Congrès mondial, qui regroupent environ 300 personnes.

Le 3e Congrès régional aura lieu au printemps 2018 en Afrique sub-saharienne (lieu à confirmer). Le 7e Congrès mondial aura lieu à Bruxelles, en partenariat avec la Coalition mondiale contre la peine de mort et sous les parrainages du gouvernement belge et de l’Union européenne.

Missions du poste

Inséré au sein du pôle « Programmes », sous la responsabilité du directeur des programmes d’ECPM et en lien avec l’ensemble des services de l’association, Il/elle aura pour mission d’assurer la coordination du 7e Congrès mondial contre la peine de mort de Bruxelles et du 3e Congrès régional.

Plus spécifiquement, il/elle sera en charge de :

Coordination et animation des équipes :

– Il/elle participe au recrutement d’une dizaine de personnes (salariés et stagiaires) pour la mise en oeuvre des Congrès (profils logistiques, communicants, accadémique);

– il/elle anime les équipes réparties en plusieurs pôles (programme des débats, communication, logistique, mobilisation politique, éducation) composés de permanents et de temporaires : anime les réunions d’équipe, élabore les comptes-rendus, fais le lien avec les autres services de l’association (administration et finances) ;

– Il/elle rend compte régulièrement de l’avancée du projet au comité de direction.

Organisation générale :

– Il/elle garantit une organisation générale en adéquation avec les objectifs et besoins des Congrès et coordonne l’événement ainsi que les cérémonies officielles.

– En lien avec les différents pôles, il/elle participe à la construction des plans d’actions (communication, logistique, politique, débat) et est garant de leur bonne mise en œuvre ;

– Il/elle élabore les outils nécessaires à la bonne organisation des Congrès et à leur suivi : identification des besoins, rétroplanning et échéanciers, feuilles de routes…

– Assure la bonne gestion des partenariats, conformément aux objectifs des Congrès : il/elle supervise la recherche et la construction des partenariats (convention/communication), l’organisation des réunions nécessaires à la tenue des objectifs ;

Gestion budgétaire et recherches de financements

– En lien avec la directrice financière, il/elle participe au suivi budgétaire du projet, appuie à l’élaboration des rapports financiers et au respect des engagements contractuels ;

– En lien avec la direction d’ECPM, il/elle participe à la recherche de financements complémentaires, appuie à la rédaction des rapports aux bailleurs et à l’animation des relations avec les autorités politiques et les bailleurs financiers.

En dialogue avec les autres projets de l’association, il/elle capitalise sur les savoirs et savoir-faire développés par ECPM pour enrichir le projet dont il/elle est responsable.

Dans le cadre de sa mission il/elle est amené à se déplacer régulièrement à Bruxelles et plusieurs déplacements sont à prévoir en Afrique subsaharienne.

Salarié/e d’ECPM il/elle est amené/e à participer ponctuellement aux autres actions de l’association.

Profil du candidat.

Expérience : Formation supérieur en gestion de projet, ingénierie de projet, gestion de projet événementiel ou expérience significative dans un poste similaire.

Expériences professionnelles :

– 5 ans minimum d’expérience requise dans la coordination de projet en milieu associatif.

– Au moins une expérience significative (> à 12 mois) réussie dans la coordination d’un projet événementiel d’envergure (> 300 participants).

– La connaissance du milieu associatif lié aux droits de l’homme, constitue un atout.

Profil:

– Expérience confirmée en management d’équipes pluridisciplinaires (au moins 5 personnes)

-Connaissance requise en logistique et connaissance de base en communication (évènementielle, web)

– Très bonne capacité de communication orale et écrite et capacité de synthèse

– Capacité relationnelle auprès des acteurs externes (associatifs, politiques, prestataires techniques…) dans des contextes culturels variés

– Esprit d’équipe et sens du travail en collectif

– Maîtrise des outils informatiques basiques (traitement de texte, Excel…)

Complément :

Une connaissance des réseaux institutionnels Bruxellois serait bien appréciée. La connaissance du thème de la peine de mort et de l’Afrique subsaharienne serait des atouts.

Langues :

Excellente maitrise de l’anglais et du français (niveaux bilingues souhaités).

Conditions :

Ville : Poste basé à Paris (Montreuil) – France. Déplacements fréquents à prévoir à Bruxelles et plusieurs déplacements en Côte d’Ivoire.

Statut : CDD (18 mois/possibilité de prolongation sur un temps court).

Salaire : selon expérience. 12 jours de RTT/an, titres restaurant à 8.90 € (prise en charge à 60%), remboursement 50 % transport en commun. 2.5 jours congés/mois, Mutuelle (60 %).

Documents à envoyer : Sous la référence « Coordination Congrès internationaux », Merci d’envoyer Curriculum vitae, lettre de motivation + 2 références avant le 18 septembre 2017.

L’association se réserve le droit de clôturer le recrutement avant la date limite de réception des offres.

La prise de poste est souhaitée en novembre.

Contact :

uniquement par mail à : recrutement@abolition.fr

Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.

  Offre de poste coordination Congres_ECPM