Le 13 novembre 2013

Alors qu’un 143e condamné à mort, Reginald Griffin, a été libéré le mois dernier par l’État du Missouri pour raison d’innocence, les Etats-Unis continuent de mettre à mort au nom de la justice des hommes.

Hier soir, deux exécutions ont eu lieu. La première en Floride où Darius Kimbrough a été déclaré mort à 18h18, heure locale et la seconde au Texas où Jamie McCoskey a été déclaré mort à 18h44, heure locale.

Darius Kimbrough avait été condamné à mort en octobre 1994 pour le meurtre de Denise Collins, âgée de 28 ans. Il a passé 19 ans dans le couloir de la mort de la prison de Starke. Vingt-quatre personnes ont assisté à sa mise à mort. Il est le 7e condamné à mort exécuté en Floride, le 33e exécuté aux Etats-Unis en 2013 et le 1353e depuis la reprise des exécutions en 1977.

Jamie McCoskey avait été condamné à mort pour le meurtre de Michael Dwyer en 1991. Il n’a pas souhaité déposer d’appels après le rejet de son dossier par la Cour suprême du pays. Il a déclaré ne plus vouloir continuer à survivre dans le couloir de la mort du Texas. Il est le 15e condamné à mort exécuté au Texas, le 34e exécuté aux Etats-Unis en 2013 et le 1354e depuis la reprise des exécutions en 1977.

Sept exécutions sont programmées d’ici à la fin de l’année 2013 dans le pays : 1 au Texas, 1 en Floride, 1 en Ohio, 2 au Missouri et 1 en Oklahoma.

Ronald Phillips est le prochain sur la liste des exécutions programmées. Il devrait être mis à mort le 14 novembre prochain en Ohio.