Le 18 novembre dernier, Paul Rhoades, 54 ans, a été exécuté par injection létale dans l’Etat de l’Idaho. Il s’agit de la première exécution dans cet Etat depuis 1994, et de la deuxième seulement en plus d’un demi-siècle.

Paul Rhoades avait déposé un recours en grâce et avait demandé la commutation de sa peine capitale en peine de réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Un certain nombre de ses codétenus avaient adressé au Comité des grâces et des libérations conditionnelles des lettres dans lesquelles ils déclaraient qu’il les avait convaincus de renoncer à la violence ou qu’il les avait aidés d’une autre manière, et que cela avait changé leur vie…

Quatorze personnes sont actuellement sous le coup d’une condamnation à mort dans l’Idaho.