Gaile Owens, une Américaine qui a passé 26 ans dans le couloir de la mort, et est passée à deux mois d'être exécutée, a finalement été libérée de prison le 7 octobre dernier.

Cette femme de 56 ans a été accueillie par un petit groupe de partisans à sa sortie de la prison pour femmes du Tennessee, où elle avait été incarcérée pour avoir embauché un étranger pour tuer son mari.

Sa condamnation à mort avait été commuée en peine de prison à vie l'an dernier, et elle a obtenu sa libération sous caution fin septembre.

L'homme qu'elle avait engagé pour commettre le meurtre, Sidney Porterfield, a lui aussi été condamné à mort et attend toujours son exécution.

Le Tennessee est un des 34 États américains à avoir toujours recours à la peine de mort.