La Cour suprême des Etats-Unis a annoncé aujourd'hui lundi 24 mai, qu'elle acceptait d'examiner sur le fond la requête de Hank Skinner. Un véritable espoir que les tests ADN demandés par Hank afin de prouver son innocence et refusés par l'Etat du Texas, soient enfin effectués.

L'exécution de Hank Skinner initialement programmée le 24 mars à 18h00 heure locale, avait été suspendue par la Cour suprême des Etats-Unis 3/4 d'heure avant l'heure prévue. Il aura donc fallu deux mois de suspens supplémentaire, synonymes de souffrance quotidienne pour le condamné, pour que la Haute autorité accepte enfin de se prononcer.

ECPM se félicite de cette annonce de la Cour suprême et espère avec tous les citoyens et organisations de défense des droits de l'homme participant à la mobilisation, que cette décision permettra à Hank Skinner et avec lui, aux centaines d'autres condamnés à mort américains, d'accéder enfin à une justice équitable.

>> Communiqué de presse ECPM – 25 mars 2010
>> Tract de mobilisation ECPM – 24 mars 2010
>> En savoir plus sur le cas de Hank Skinner
>> Lire les chroniques de Sandrine Ageorges-Skinner à l'approche de la date d'exécution