English version :http://www.abolition.fr/fr/actualites/un-calls-iraq-immediately-suspend-death-penalty

Le «ministère des droits de l'Homme» irakien a informé l'ONU de l'exécution de 34 personnes en un seul jour, jeudi 19 janvier dernier; provoquant l’indignation de Mme Navi Pillay, chef du Haut-commissaire de l'ONU aux droits de l’Homme. Celle-ci a appelé mardi dernier les autorités irakiennes à établir un moratoire en vue d'abolir la peine de mort.

Le porte-parole du ministère irakien de la Justice Haidar al-Saadi a confirmé ces exécutions sans donner plus de précisions. En Irak, la peine de mort peut être appliquée pour 48 formes de crime, dont — sous certaines circonstances — celui de «dommage aux biens publics», selon l'ONU. Depuis 2004, 1 200 personnes ont été condamnées à mort et les exécutions s’accélèrent. Des experts de l’ONU ont pu comptabiliser au moins 63 exécutions sur le territoire irakien, depuis novembre dernier.