Le 26 mai 2012

La vague d'exécution qui frappe l'Iran continue de déferler dans l'indifférence quasi-générale de la communauté internationale.

Les autorités iraniennes utilisent la peine de mort et les exécutions comme un outil de contrôle et de pression afin d'effrayer et de décourager l'opposition politique.

Il est essentiel de ne pas rester spectateur et de se mobiliser pour mettre un terme à ces pratiques barbares et politiquement motivées.

Pour plus d'information, visitez le site d'Iran Human Rights.