Le 12 décembre 2013, Ryoji Kagayama, 63 ans, coupable de l'assassinat de deux personnes en 2000 et 2008, et Akira Morinaga, 55 ans, qui a été sanctionné pour avoir tué deux de ses proches en 1986 ont été pendus. Contrairement aux socio-démocrates qui, en 2011, n’avaient procédé à aucune exécution, les conservateurs multiplient les pendaisons.

Depuis leu retour au pouvoir en décembre 2012, huit prisonniers ont été exécutés. Il reste 127 condamnés à la peine capitale dans le couloir de la mort au Japon. Ils peuvent attendre leur exécution pendant de nombreuses années, isolés dans leur cellule, et ne sont avertis de leur mise à mort que quelques heures avant. Le Japon et les Etats-Unis sont les seules démocraties industrialisées à appliquer la peine capitale.