Tsuneki Tomiyama, le plus vieux détenu des couloirs de la mort Japonais, est décédé, mercredi 3 septembre, dans la prison centrale de Tokyo. Agé de 86 ans, il a toujours clamé son innocence depuis son arrestation en 1963. Selon le Ministère de la Justice, sa mort serait due à une défaillance chronique du rein. Les autorités judiciaires refusent de pratiquer une autopsie.