Les avocats de Mamoru Takuma ont invoqué jeudi 26 juin la démence de leur client espérant ainsi lui éviter la peine capitale. Agé de 39 ans, Takuma est accusé d’avoir poignardé huit écoliers et blessé treize autres enfants et deux institutrices dans une école d’Ikeda le 8 juin 2001.

Ce fait divers avait à l’époque vivement secoué le pays. La pression populaire reste forte pour une condamnation à mort. Alors que ses avocats arguent d’une enfance perturbée et de troubles de la personnalité, l’accusation a requis la peine de mort en opposant à la défense deux rapports d’experts psychiatres qui aboutissent à la même conclusion : Mamoru Takuma ne présente pas de déficience mentale et était complètement responsable de ses actes au moment des faits.

Verdict le 28 août 2003.