Pour la première fois depuis 2007, le Kuwait a procédé à des exécutions. Trois personnes ont été exécutées dans l'enceinte de la prison centrale en présence du procureur et de délégations de la justice et du ministère de l'intérieur.

Aucun des trois condamnés n'a pu bénéficié d'une dernière visite avec sa famille. Al Rai as Faisal Al Utaibi, Dhaher Al Utaibi et Pervez Ghulam ont été détenus séparément avant leur exécution.

Environ 48 personnes, qui ont épuisé leurs appels, attendent leur exécution dans le couloir de la mort du pays.

Les rumeurs selon lesquelles les exécutions seraient retransmises en direct à la télévision ont été contredites par les autorités qui ont, néanmoins, autorisé des journalistes à y assister.

Entre avril 1963 et mai 1987, le Kuwait a exécuté 72 personnes, dont 3 femmes.