Le 6 novembre 2012, la Californie a rejeté par référendum l’abolition de la peine de mort. Le non l‘a remporté avec près de 54% des suffrages, selon le ministère californien.
Ce texte prévoyait le remplacement de la peine capitale par la réclusion à perpétuité, sans possibilité de libération anticipée.
En 1972, la Cour suprême de Californie avait considéré que la peine de mort était anticonstitutionnelle. Elle avait alors été brièvement abolie pour être finalement rétablie deux ans plus tard. Depuis, treize personnes ont été exécutées, la dernière exécution, remontant à janvier 2006. Il s’agissait de Clarence Ray Allen, âgé de 76 ans, aveugle et partiellement sourd, cardiaque et en chaise roulante. Son exécution avait alors provoqué un tollé.
Au 1er avril, 2012, 724 personnes attendaient dans le vouloir de la mort en Californie.
Dix-sept des 50 États américains ont abolis la peine de mort. Les derniers en date étant l’Illinois, le New-Jersey, le Nouveau Mexique, New York et le Connecticut.