Si le nombre d’exécutions est plus important qu’en 2011 (682 contre 676), l’abolition progresse et les exécutions semblent se concentrer sur un petit nombre d’États.

Les chiffres recensés et récemment publié par Amnesty International n’incluent pas la Chine. La peine de mort considérée comme un secret d’État ne fait l’objet d’aucun rapport officiel. Toutefois, des milliers d’exécutions seraient à l’œuvre, bien plus que dans tous le reste du monde.

Ainsi, les pays ayant le plus exécutés sont la Chine, l’Iran, l’Irak, l’Arabie Saoudite et les États-Unis.