Aucun des 22 pays de la région n’a aboli la peine de mort. Le Maroc, la Tunisie, et l’Algérie n’exécutent plus depuis plus de dix ans, mais condamnent toujours à la peine capitale. D’autres, comme l’Arabie Saoudite, exécutent des dizaines de condamnés chaque année. Que les réformes soient en cours, ou qu’elles semblent encore bien loin, il faut comprendre aujourd’hui pourquoi la peine de mort est en vigueur dans tous les pays de la région. Pour la voir, peut-être, abolie demain.