De toutes les actualités, il en est une qui évidemment doit retenir notre attention. Je veux parler des 89 bougies que notre Président d’honneur, Robert Badinter, vient tout juste de souffler, le 30 mars dernier. Par Sa longévité, sa permanence dans le combat abolitionniste, la force de son engagement, et sa rectitude sans faille, Monsieur Badinter continue d’incarner une voix unique, le modèle ultime de l’anti-populisme et de la raison.

Cette voix est particulièrement précieuse en ces temps troublés, où justement nous cherchons sans cesse des modèles pour répondre à l’absurdité du monde et à la bêtise, voire l’ignominie, de certains politiques aux États-Unis, en Turquie, aux Philippines et ailleurs.

Attention, nous n’en sommes pas prémunis en Europe ! Dans une enquête d’opinion menée au Royaume-Uni par le quotidien The Independent, 50% des électeurs pro-Brexit se déclarent également pour le rétablissement de la peine de mort, ce qui vient nous rappeler durement que le combat pour les valeurs universelles des droits de l’homme nous concerne tous, ici comme là-bas. C’est aussi pour cela, que je crois en l’importance fondamentale de notre devoir d’éducation et de sensibilisation à l’abolition, particulièrement dans les écoles.

En ce sens, l’équipe Éduquer d’ECPM mène une action extraordinaire au plus près des questionnements et interrogations de la jeunesse française, européenne, mais aussi marocaine, libanaise, tanzanienne, taiwanaise, camerounaise, congolaise et de bien d’autres pays.

Dans le même temps, nous nous alertons sur la possible relance des exécutions loin de tous regards aux Maldives après 62 ans de moratoire.

Je voudrais donc que l’on célèbre avec Robert Badinter son anniversaire en criant avec lui, comme il le fait à chaque fois qu’il intervient pour ECPM : Vive la vie ! En opposition au célèbre « Viva la Muerte » ; cri de ralliement franquiste pendant la guerre d’Espagne, créé par José Millán-Astray, qui avait également popularisé le fameux « À mort l’intelligence ! ».

La boucle est ainsi bouclée : Vive la vie, vive la raison, vive l’intelligence…Vive l’abolition !

Joyeux anniversaire, cher Robert !

Raphaël Chenuil-Hazan
Directeur général ECPM