ECPM tient à féliciter David André qui a reçu samedi 14 Mai à Tunis, le prestigieux prix Albert Londres récompensant les meilleurs talents de la presse française, pour son documentaire de 80 minutes intitulé « une peine infinie, histoire d’un condamné à mort ».

Ce documentaire réalisé 10 ans après l’exécution de Sean Sellers, condamné à mort en Oklahoma pour un triple homicide alors qu’il n’avait que 16 ans, permet de retrouver tous les protagonistes de cette affaire (famille des victimes, procureur, gardiens, bourreaux,…) et de constater qu’ils sont tous victimes d’une peine infinie.
Avec ce documentaire, David André s’est inscrit dans le mouvement abolitionniste mondial qui dénonce au quotidien la situation des 58 pays qui continuent de pratiquer la peine capitale et a illustré avec force et conviction l’horreur que représente l’application de ce châtiment d’un autre temps pour le condamné et sa famille.
ECPM rappelle qu’ « une peine infinie, histoire d’un condamné à mort. » sera projetée à Paris au mois de Septembre dans le cadre de la célébration des 30 ans de l’abolition et que David André viendra animer un débat organisé par ECPM avec les spectateurs.

Marianne Rossi