Une proposition de loi pour le rétablissement de la peine de mort a été déposée au Parlement sénégalais, le 19 novembre dernier, alors que le Sénégal avait aboli en 2004.

Si le Sénégal rétablissait la peine de mort, le pays pourrait de nouveau connaître des exécutions alors que le pays n'en avait plus organisé depuis 1967.