Les législateurs du Connecticut ont entamé, mercredi 4 Avril, une réflexion sur un projet de loi visant à abolir la peine de mort pour la remplacer par la perpétuité réelle, c’est-à-dire sans possibilité de sortie. Si ce projet de loi est voté par la Chambre Haute, aux mains des démocrates et par la Chambre des représentants de l’État, également démocrate, Monsieur Daniel Malloy, Gouverneur du Connecticut, favorable à la mesure, pourrait alors se prononcer en faveur de l’abolition de la peine de mort.

Si 34 États des États-Unis pratiquent encore la peine de mort, il est indéniable que l’abolition progresse. Le Connecticut, s’il abolissait, deviendrait le 5e État américain à abolir en cinq ans après l’Illinois, le New Jersey, New York et le Nouveau-Mexique.