Lors de la 67ème assemblée générale des Nations unies le président de la transition Andry Rajoelina, au nom de l’État malgache, a signé le 24 septembre, le « Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort ».
A ce jour, 75 États ont signé ce traité.

A cette occasion, Rajoelina a également signé le « Troisième Protocole facultatif de la Convention relative aux droits de l’enfant ».