Aux Etats-Unis, l’Etat de Georgie vient de fixer la date d’exécution de Troy Davis au 21 septembre prochain. C’est maintenant, ultime recours, au Comité des grâces de Géorgie de décider si Troy Davis, condamné pour le meurtre d’un policier, doit vivre ou mourir. Alors que des doutes persistent sur sa culpabilité, Ensemble contre la peine de mort (ECPM) s'associe à Amnesty International France (AIF) et appelle à une mobilisation citoyenne pour éviter son exécution. Lire le communiqué de presse

Une date d'exécution a été fixée à l'encontre de Troy Davis pour le 21 septembre prochain à 19h. C'est la 4ème date d'exécution auquel il doit faire face depuis juillet 2007, et ce sera vraisemblablement la dernière, plus aucun recours judiciaire n'étant possible.

Désormais, et comme chaque fois, seul le Comité des Grâces de l'Etat de Georgie peut commuer la peine de mort de Troy Davis, et lui éviter ainsi l'exécution. Un espoir réel subsiste d'une telle décision, qui ne pourra être obtenu que par une forte mobilisation au niveau local et international. Le comité doit se réunir le 19 septembre.

IL EST ENCORE TEMPS D'AGIR !

MANIFESTEZ !
Vendredi 16 septembre à 19h.

Place Stravinsky (près du Centre Pompidou), Paris 4ème
INFOS

SIGNEZ !
Sept des neuf personnes ayant témoigné lors du procès sont revenues sur leur déclaration et aucune preuve matérielle n’établit de lien entre Troy Davis et le meurtre qui lui est reproché. Troy Davis a toujours clamé son innocence.
PETITION ELECTRONIQUE et PETITION PAPIER

Vous pourrez aussi signer la pétition papier pour sauver Troy Davis en passant au stand d'Ensemble contre la peine de mort à la Fête de l'Huma (16-18 septembre 2011)

TWITTEZ !
Le hashtag : #TroyDavis
Le lien : http://bit.ly/forTroy
L'objectif : 1 million de tweets pour sauver Troy Davis
INFOS