Après quatre ans de campagne mondiale, Patrick Okoroafor, un Nigérian de 31 ans, condamné à mort à l’âge de 16 ans, est aujourd’hui enfin libre.Arrêté en 1995, à 14 ans, et condamné à mort deux ans plus tard pour vol à main armée, un délit qu’il a toujours assuré n’avoir pas commis, Patrick Okoroafor a été libéré le 30 avril dernier.
Sa peine avait été commuée en prison à vie en 1998 par les autoritésnigérianes. En octobre 2001, la Haute Cour avait statué que sa condamnation à mort était illégale, nulle et non avenue. En 2009, sa condamnation est ramenée à 10 ans et l’année suivant à deux ans.
Beaucoup d’autres prisonniers au Nigéria subissent les violations des droits humaines qui ont cours dans la justice, où la torture et les procès iniques sont courants.