7 juin 2014'La terrible répression des homosexuels

Aujourd’hui encore, 77 pays dans le monde font de l’homosexualité un crime. Pire encore, 11 d’entre eux puinssent l’homosexualité de la peine de mort : Afghanistan, Arabie Saoudite, Brunei, Émirats arabes unis, Iran, Mauritanie, Nigeria (dans les 12 États du Nord ayant adopté la charia), Soudan, Somalie (dans les émirats islamiques régis par Al Shabaab), le Pakistan et le Yémen. Ces dernières années, c’est en Afrique que la situation s’est le...

'Homosexuels en Ouganda : « nous sommes discriminés, excommuniés »

Âgé d’une trentaine d’années, Moses Mulwinda a perdu sa famille, ses amis, son travail… en raison de son homosexualité. Il a été aussi humilié, agressé et torturé. Dans son pays, l’Ouganda, qui a adopté l’une des lois anti-gay les plus répressives d’Afrique, avoir des relations sexuelles avec une personne du même sexe est un crime passible de la prison à perpétuité et faire la « promotion » de l’homosexalité est ...

3 juin 2014'Maroc : des résultats encourageants

Ensemble contre la peine de mort (ECPM) consolide sa collaboration avec la Coalition marocaine contre la peine de mort (CMCPM) et l’Organisation marocaine des droits humains (OMDH), en lançant la deuxième phase du projet « Vers une abolition de la peine de mort au Maroc ». De 2014 à 2016, avec le soutien de l’Union européenne, trois axes majeurs seront développés : renforcement de la Coalition marocaine contre la peine de mort ; élaboration de campagnes de...

'Le paroxysme de la peine capitale

Le 28 juin, cela fera 10 ans qu’Ensemble contre la peine de mort défile à la Marche des fiertés parisiennes devant des centaines de milliers de badauds et de militants de la cause LGBT, pour dénoncer les pays qui appliquent la peine capitale pour les individus reconnus coupables d’homosexualité. Que déjà le fait d’aimer une personne de même sexe soit un délit est une horreur en soi – et il y a 77pays dans le monde qui répriment l’homosexualité –...

'Coopérer avec les enseignants

Cela fait désormais quatre ans que Sarah Rosner, enseignante de français au collège Edouard-Manet de Villeneuve-La-Garenne, collabore avec Ensemble contre la peine de mort pour sensibiliser ses élèves à l’abolition de la peine de mort. « J’intègre les interventions d’ECPM dans mes cours consacrés à l’argumentation ou à l’autobiographie, des thématiques spécifiques au programme de troisième. Nous avons organisé une exposition, participé au...

6 mai 2014'A quand un moratoire en Floride ?

Alors que la peine de mort est globalement en recul aux États-Unis, la Floride, elle, multiple les exécutions. En 2013, elle devient l’État américain qui exécute le plus après le Texas : 7 exécutions contre 3 en 2012. Une tendance qui ne cesse de se confirmer. Depuis le début de cette année, la Floride a déjà procédé à 5 exécutions (soit une de moins qu’au Texas), la dernière datant du 23 avril dernier. A croire que le gouverneur Rick Scott est parvenu à ses...

5 mai 2014'Il est urgent d’éduquer

45% des citoyens français seraient favorables au rétablissement de la peine de mort en France. C’est en tout cas ce que révèle le dernier baromètre annuel OpinionWay pour le Cevipof sorti en janvier dernier (enquête en lien, voir p 22). Ils n’étaient que 27 %, il y a tout juste 5 ans, à souhaiter le retour de la peine capitale selon le même sondage. Comment expliquer un tel recul de la pensée abolitionniste chez nos concitoyens ? Fracture avec une classe dirigeante et...

28 avril 2014'683 nouvelles condamnations à mort en Egypte : ECPM appelle la communauté internationale à réagir immédiatement

683 nouvelles condamnations à mort en Egypte : ECPM appelle la communauté internationale à réagir immédiatement Communiqué de presse Paris, le 28 avril 2014 L’association française Ensemble contre la peine de mort (ECPM) dénonce vivement la condamnation à mort par le tribunal de Minya de 683 partisans présumés du président destitué Mohamed Morsi, dont Mohammed Badie, le Guide suprême des Frères musulmans en Egypte. « L’Egypte devient un...

21 avril 2014'Texas : perdu par le système pendant 30 ans

Le 30 juin 1977, Jerry Hartfield était condamné à mort pour le meurtre d’Eunice Lowe. En septembre 1980, la cour d’appel casse la sentence car une femme avait été exclue des jurés en raison de sa position contre la peine de mort. La procédure aurait dû entraîner un nouveau procès, mais l’État du Texas a opté pour une commutation automatique à une peine de prison à vie –, – il aurait alors été éligible pour une libération conditionnelle en...