'Sakineh Mohammadi Ashtiani facing hanging

In Iran, Sakineh Mohammadi Ashtiani is facing capital punishment. In 2010, the International community got mobilized to prevent the stoning of this 44-year-old mother convicted not only for adultery but also charged with complicity in the murder of her husband. Despite the suspension of the execution thanks to the international pressure, Iranian authorities might hang Sakineh Mohammadi Ashtiani in a few days; Iran being the second country, after China, in the number of...

17 janvier 2012'Tunisia: presidential pardon for 122 people in the death rows

For the first anniversary of the 14th of January revolution, the newly elected President of the temporary Republic of Tunisia, Moncef Marzouki, decided, on Monday January 16th, to commute 122 death sentences to life imprisonment. The law on the organization of the authorities authorizes the President to grant special pardon. Thereby, this fervent human rights activist took several exceptional measures in this respect. Thus, added to these pardons, 3868 amnesty and 4976 paroles were granted...

'12 executions in the city of Shiraz, southern Iran

12 prisoners were executed in Shiraz, last Sunday, January 15th. According to a national press agency, 5 prisoners out of 12 were hanged in public, in different areas of the city; while the remaining 7 were executed in the city prison of Adelabad. They were convicted under numerous counts of indictment, but mainly for drug trafficking. No information was released on the age of these prisoners; and in Iran, not only man and woman but even children are executed. In Iran, with these...

16 janvier 2012'12 exécutions à Shiraz, au sud de l’Iran / 12 executions in the city of Shiraz, southern Iran

English version : http://www.abolition.fr/fr/node/3555 12 prisonniers ont été exécutés à Shiraz, en Iran, dimanche 15 janvier dernier. Selon une agence de presse iranienne, 5 des 12 condamnés ont été dispersés puis pendus en public dans les rues de Shiraz. Les 7 autres ont eux été exécutés dans la prison de la ville d’Adelabad. Ils ont été reconnus coupables de divers crimes et délits, dont principalement le trafic de drogues. Mais aucune information n’a...

'Tunisie : grâce présidentielle pour 122 condamnés à mort / Tunisia: presidential pardon for 122 people in the death rows

English version : http://www.abolition.fr/fr/node/3556 C’est à l’occasion du premier anniversaire de la révolution du 14 janvier, que le nouvellement élu Président de la République provisoire, Moncef Marzouki, a décidé de commuer, le 16 janvier dernier, 122 condamnations à mort en peine de prison à perpétuité. La loi portant organisation des pouvoirs publics provisoires donnant au président de la République le pouvoir d'accorder la grâce spéciale, ce...

'Maroc : un baron de la drogue condamné à mort / Morocco: a drug kingpin condemned to the death penalty.

English version : http://www.abolition.fr/fr/node/3554 La peine capitale a été prononcée, par la cour d'appel de Casablanca à l’encontre d’un baron de la drogue, Najib Zaimi, jeudi 12 janvier dernier. Dans le cadre de cette affaire, regroupant 36 personnes coupables de plus de neufs chefs d’accusation: d’actes de constitution de bande de malfaiteur à des actes de torture ayant entraîné la mort, seul le principal orchestrateur et leader du groupe...

11 janvier 2012'Maroc: La Coalition lance un appel pour l’abolition

Lors d'une table ronde qu'elle a organisée le Samedi 7 janvier à Tanger, la Coalition marocaine contre la peine de mort, a appelé le gouvernement Benkirane à abolir la peine de mort, comme le veut la nouvelle Constitution adoptée par référendum populaire en juillet 2011 (l'article 20 protège en effet le droit à la vie et le qualifie de droit premier de tout être humain). Cette manifestation est la deuxième d’un cycle de conférences, sous le thème "Droits de...

'Sakineh Mohammadi Ashtiani risque la pendaison / Sakineh Mohammadi Ashtiani facing hanging

English version : http://www.abolition.fr/fr/node/3560 Sakineh Mohammadi Ashtiani, mère de famille de 44 ans risque d’être pendue en Iran en application d’une condamnation à mort pour adultère. En 2010, la communauté internationale s’était mobilisée pour empêcher la lapidation de cette femme accusée d’adultère et de complicité de meurtre. Malgré une suspension de l’exécution de la condamnation eu égard aux pressions exercées, l’Iran,...