20 juillet 2011'Japon : Nouvelle condamnation pour l’attentat au sarin

Un tribunal de Tokyo a condamné à mort, mercredi 29 octobre, un dirigeant de la secte Aum Vérité Suprême. Tomomasa Nakagawa a, notamment, été reconnu coupable du meurtre de plusieurs personnes lors de l'attentat au gaz sarin dans le métro de la capitale en 1995. Il s'agit du 10ème membre de la secte à être condamné à la peine capitale. Ce jugement intervient alors que le procès du Gourou d'Aum, Shoko Asahara, en est à sa septième année de procédure. Le verdict est...

'Japon : Etat de clémence

Les avocats d'un ancien boxeur professionnel dans les couloirs de la mort depuis plusieurs décennies, vont demander la clémence pour leur client à la Cour du district de Shizuoka. Emprisonné depuis 1968, celui-ci souffrirait d'une maladie mentale provoquée par ses longues années de détention. Le Code de Procédure pénale japonais interdit l'exécution d'un prisonnier s'il a été reconnu mentalement déficient. Agé de 67 ans, Iwao Hakamada est accusé du meurtre...

'ONU : la résolution pour l’abolition de la peine de mort à nouveau votée

Pour la huitième année consécutive, la Commission des droits de l'homme des Nations Unies a adopté mercredi 21 avril la résolution de l'Union européenne qui demande l'abolition totale de la peine de mort. Adoptée largement par 28 voix contre 20 (et 5 abstentions), la résolution demande d'abolir définitivement la peine de mort, d'instituer dans cette attente un moratoire sur les exécutions et permet aux Etats qui ont reçu une demande d'extradition...

10 juin 2011'Le 10 octobre, dites non à la peine de mort !

A l'occasion de la 3ème Journée mondiale contre la peine de mort et pour fêter ses 5 ans, ECPM organise une grande soirée pour l'abolition universelle en partenariat avec le barreau de Paris, la ville de Lyon, la ville de Paris, la région Ile de France et le ministère des Affaires étrangères. L'exposition "Sur le chemin de l'abolition universelle est présentée dans plus de 10 lieux en France. Sortie le 10 octobre d'Abolir 2006, rapport annuel...

'L’exposition « Our Body, à corps ouverts » interdite en France

Ensemble contre la peine de mort et l'association de défense des droits de l'Homme Solidarité Chine ont lancé avec succès une action en justice contre l'exposition Our body, à corps ouverts à Paris. Le 21 avril 2009, un juge français a ordonné la fermeture de « cette exposition anatomique de vrais corps humains », qui présentait des cadavres et des organes disséqués et conservés artificiellement en provenance de Chine. Cette décision a été confirmée par...