10 juin 2011'Chine: Faux départ pour les J.O.

En matière d’exécutions, la Chine bat de tristes records : on estime qu’entre 8 000 et 10 000 personnes y seraient exécutées chaque année, soit plus de 95% des exécutions dans le monde entier. Lors de la désignation de Pékin pour les Jeux olympiques de 2008, les autorités avaient promis de faire des efforts en matière de droits de l’Homme. Des promesses non tenues jusqu’à présent. Le compteur tourne. La répression monte. Les spécialistes du pays partagent...

25 mai 2011'ECPM marchera à la Gay pride 2011

Affirmer et vivre librement son orientation sexuelle n’est pas un crime et ne devrait nullement avoir sa place dans un code pénal ! Au nom de la liberté et des droits humains les plus élémentaires, ECPM défilera au milieu de centaines de milliers de personnes réunies à Paris, le samedi 25 Juin, pour défendre le droit à la vie des homosexuels et clamer haut et fort : « Pas d’homo à l’échafaud ! » Pour la 7e année consécutive, ECPM sensibilisera...

16 mai 2011'Le prix Albert Londres pour David André !

ECPM tient à féliciter David André qui a reçu samedi 14 Mai à Tunis, le prestigieux prix Albert Londres récompensant les meilleurs talents de la presse française, pour son documentaire de 80 minutes intitulé « une peine infinie, histoire d’un condamné à mort ». Ce documentaire réalisé 10 ans après l’exécution de Sean Sellers, condamné à mort en Oklahoma pour un triple homicide alors qu’il n’avait que 16 ans, permet de retrouver tous...

4 mai 2011'1981-2011 : 30 ANS D’ABOLITION EN FRANCE

Le 9 octobre 2011, la France célèbrera les 30 ans de la promulgation par François Mitterrand de la loi abolissant la peine de mort. Grâce aux abolitionnistes de l’époque, au premier rang desquels Robert Badinter, la France devient le 35ème pays à renoncer à la peine capitale. Aujourd’hui, la voix de la France continue de se faire entendre, au travers d’associations militantes comme Ensemble contre la peine de mort (ECPM), afin de parvenir un jour à l’abolition...

3 mai 2011'ECPM invité à Rock en Seine 2011

Le festival de musique Rock en Seine, qui aura lieu cette année au Parc de St Cloud les 26, 27 et 28 août, invite l’association ECPM à rassembler un public nouveau pour soutenir la campagne « Justice pour Hank » et aider Hank Skinner à financer les tests ADN qui permettront de l’innocenter. Hank Skinner a été condamné à mort au Texas en 1995 pour un triple homicide qu’il a toujours nié avoir commis. Après avoir risqué deux fois d’être exécuté...

2 mai 2011'Edito : Le pire, le meilleur et la force du faible

« Je suis capable du meilleur et du pire. Mais dans le pire, c’est moi le meilleur » disait Coluche dans un de ses sketch. Je crois que cette phrase pourrait tout à fait s’appliquer à nos amis américains ! En effet, notre dossier de ce mois-ci sur les cas concernés par l’arrêt Avena et l’affront diplomatique fait au Mexique en est un parfait exemple. Nous retrouvons, à travers l’exécution d’Humberto Leal, privé comme beaucoup...

'Le droit à la vie reste le plus fondamental de tous les droits

à l'occasion de son allocution devant l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), le 14 avril dernier, Mr Frederico Mayor Zaragosa, Président de la Commission internationale contre la peine de mort, a rappelé que le droit à la vie reste le droit le plus fondamental de tous, et il a salué le travail incessant des ONG. Frederico Mayor Zaragosa, qui fut ministre et surtout Directeur général de l’Unesco pendant plus de 12 ans, est venu à la fois...

8 avril 2011'Chine : Avancées, reculs et opacité

Alors que le rapport 2010 d’Amnesty International dénonce une fois de plus la Chine comme étant le pays le plus exécuteur de la planète, le nombre de crimes passibles de la peine de mort dans le pays a récemment été réduit par le vote d’un amendement au code pénal par le Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale chinoise (APN). Une avancée à saluer, mais il reste de nombreux progrès à faire en matière de droit de l’homme. Le manque de liberté...

7 avril 2011'Sakineh cache la forêt

Le sort de Sakineh Ashtiani a ému, à raison, le monde entier. Elle a été le symbole de l’obsession répressive et ubuesque de la République islamique d’Iran, envers ses concitoyens depuis maintenant trois décennies. Cependant, pendant que certains crient déjà victoire après une nouvelle annonce de la suspension de sa peine par un officiel iranien, la situation de Sakineh demeure aujourd’hui incertaine et est loin d’être résolue. Quelle que soit...