Ensemble contre la peine de mort (ECPM)

Communiqué

Paris le 9 octobre 2015

« Nous sommes convaincus que la société civile tunisienne sera encore plus motivée pour jouer un rôle primordial dans le débat national et les processus démocratiques, après la récompense prestigieuse accordée par le comité Nobel norvégien », a déclaré Raphaël Chenuil-Hazan, directeur d’Ensemble contre la peine de mort (ECPM), à la suite de l’annonce que le Prix Nobel de la paix 2015 est décerné au Dialogue national tunisien.

ECPM est fière de travailler au quotidien avec deux des membres du quartet : la Ligue tunisienne des droits de l'homme (LTDH) et l'Ordre des avocats, afin de porter l’abolition de la peine de mort en Tunisie. L’association française soutient depuis plusieurs années la Coalition tunisienne contre la peine de mort et l’ensemble de ses membres, dont la LTDH.

« Aujourd’hui, notre lutte commune pour le respect des droits de l’homme en Tunisie est reconnue par la communauté internationale. Le chemin parcouru depuis la révolution du Jasmin de 2011 est immense. Nous allons continuer ensemble afin de porter les valeurs démocratiques et l’abolition de la peine de mort en Tunisie», se réjouit le directeur d’ECPM.

Crédits photo: ANIS MILI/ REUTERS

Contacts :

Raphaël Chenuil-Hazan, directeur d’ECPM
Tél : 0180877053 ; Portable : 0663861440
E-mail : rchenuil@abolition.fr

Nicolas Perron, directeur des programmes d’ECPM
Tél : 0180877047 ; Portable : 0674820230
E-mail : nperron@abolition.fr