Tout commence en octobre dernier. Le projet « Eduquer à l’abolition de la peine de mort » d’Ensemble contre la peine de mort (ECPM) organise une rencontre de deux classes du Lycée Eugénie-Cotton à Montreuil avec un ancien condamné à mort. Curtis Mc Carty raconte ses 19 ans passés dans les couloirs de la mort d'Oklahoma pour un crime qu'il n'avait pas commis, puis sa libération et sa nouvelle mission qui donne sens à sa vie actuelle : rencontrer des jeunes partout dans le monde pour leur parler de la réalité de la peine de mort.

A peine deux mois plus tard, l’équipe du projet « Eduquer à l’abolition de la peine de mort » reçoit une invitation pour un spectacle. Le titre de la pièce : « Seule contre tous ». C’est une libre adaptation de « 12 hommes en colère », une pièce dénonçant, en 1954, la peine de mort. La mise en scène est assurée par les élèves de 2nde GA qui ont rencontré Curtis. Les acteurs : c’est encore eux. « Un spectacle particulièrement bien orchestré », se réjouit Charlène Martin du projet « Eduquer à l’abolition » qui est dans le public. Les enseignants et la direction du Lycée sont ravis d’assister aux échanges des élèves des deux profils, artistique et professionnel, qui ne se rencontrent que très rarement. Après le succès de la première de « Seule contre tous », d’autres représentations sont déjà au programme du mois de décembre. Plusieurs élèves qui n’ont jamais rencontré Curtis McCarty, ni Marianne et Charlène, les deux filles du projet « Eduquer à l’abolition », discutent avec passion de la peine de mort. L’objectif est atteint : les jeunes sensibilisés par ECPM sensibilisent à leur tour ! Et ce n’est que le début.

Desislava Raoul, Responsable communication d’ECPM