Le 14 août, un tribunal a condamné à mort quatorze militants islamistes responsables de la mort de plusieurs soldats et policiers lors de l’attaque d’un commissariat de police dans le nord du Sinaï en 2011.

Ces condamnations pourraient envenimer un climat déjà très tendu dans la région proche de la frontière avec Israël.