Le 9e rapport annuel d’Iran Human Rights (IHR) et ECPM (Ensemble contre la peine de mort) sur la peine de mort propose une évaluation et une analyse des tendances de la peine de mort en République islamique d’Iran en 2016.

Le rapport présente le nombre d’exécutions en 2016, la tendance par rapport aux années précédentes, les méthodes d’exécution, les chefs d’inculpation, la répartition géographique ainsi que la répartition mensuelle des exécutions. La liste des femmes et des mineurs exécutés en 2015 figure également dans les tableaux à la fin du rapport. Les exécutions pour des délits liés au trafic ou à la consommation de drogues, le statut de la coopération entre l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) la lutte contre la drogue, et le débat actuel que connaît l’Iran sur ce point, ainsi que la nouvelle proposition de loi du Parlement iranien, Majles, seront brièvement abordés. Nous examinerons également si le mandat présidentiel de Hassan Rouhani, qui prendra fin en juin 2017, a eu un impact sur la question de la peine de mort.

Lien vers le rapport: Rapport-annuel-sur-la-peine-de-mort-en-Iran-2016-ECPM-IHR