N’avez vous pas senti ces dernières semaines, une odeur de craie dans l’air ? N’avez-vous pas vu les cartables trop lourds des écoliers sur le chemin de l’école ? N’avez-vous pas entendu, au détour d’une rue, une cloche sonner ?
Pas de doute, la rentrée scolaire a bien eu lieu ! Et qui dit rentrée pour les élèves, dit reprise des interventions scolaires pour Ensemble contre la peine de mort (ECPM), dans le cadre de son projet « Eduquer aux droits de l’homme et à l’abolition de la peine de mort ».

C’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’ECPM a cherché cette année encore, à renouveler son offre pédagogique. Après une année scolaire 2012-2013, riche en projets de classe (projets de correspondance entre élèves français et marocains et concours de dessin franco-espagnol), ECPM a voulu impliquer les élèves français dans les projets qu’elle mène à l’international pour convaincre de l’inefficacité de la peine capitale.

Aussi, dans le cadre de la 11e Journée mondiale contre la peine de mort et de l’organisation d’un séminaire parlementaire sur l’abolition de la peine de mort dans la région du Moyen-Orient et du Nord de l’Afrique (MONA), des interventions scolaires en Ile de France auront lieu du 8 au 11 octobre.

Ces interventions permettront aux élèves de comprendre la situation internationale de la peine de mort en étudiant plus spécifiquement le cas des pays de la région MONA. Les élèves auront ensuite la chance exceptionnelle d’écouter le témoignage d’Antoinette Chahine, ancienne condamnée à mort libanaise innocentée en 1999 et de débattre avec elle.

Nul doute que nos chères têtes blondes, seront marquées par cette rencontre qui leur fera toucher du doigt une réalité qu’on aimerait ne plus connaître. C’est là qu’est toute la philosophie du projet éduquer : permettre aux citoyens de demain de développer leur esprit critique et de se faire leur propre opinion sur le sujet de la peine capitale grâce à des informations théoriques précises et la rencontre avec un témoin qui a vécu ce châtiment dans sa chair.

De plus, afin d’impliquer les élèves dans la démarche de plaidoyer international poursuivie par ECPM, une classe de 3e du collège Edouard Manet de Villeneuve-la-Garenne a été sélectionnée pour assister à une intervention exceptionnelle, le 10 octobre, au sein de l’Assemblée nationale. Lors de cet événement, les élèves visiteront l’Assemblée nationale et rencontreront Nicole Borvo Cohen-Seat, ancienne sénatrice, qui leur expliquera le rôle qu’a joué le Parlement français dans l’abolition de la peine de mort. L’intervention sera animée par l’équipe projet éduquer d’ECPM qui aidera les élèves a bien assimiler les informations de la journée. Antoinette Chahine sera également présente pour témoigner de son vécu auprès des élèves.
En clôture de cette intervention exceptionnelle, les élèves assisteront à la cérémonie de clôture du séminaire parlementaire sur l’abolition de la peine de mort dans la région MONA aux côtés de Laurent Fabius.

Voilà un programme riche pour une rentrée scolaire réussie !

Marianne Rossi