Kerenga Kua, Attorney General de Papouasie Nouvelle-Guinée a annoncé qu'un premier détenu actuellement dans le couloir de la mort pourrait être exécuté cette année, du fait de "son obligation constitutionnelle de veiller à l'application des peines imposées par les tribunaux" a-t-il déclaré.

Monsieur Kua précise que 10 prisonniers se trouvent actuellement dans le couloir de la mort après avoir été condamnés à la peine capitale par des tribunaux.