La congrégation des Missionnaires Comboniens (MCCJ), fondée en Italie au XIXe siècle pour promouvoir l’évangélisation en Afrique, a lancé une pétition visant à obtenir l’abolition de la peine de mort au Sud-Soudan. Adressée aux Evêques du Soudan et du Soudan du Sud réunis à Juba pour leur Assemblée plénière, cette pétition affirme qu’ « Au cours de ces dernières semaines, le Soudan du Sud a repris les exécutions par pendaison des détenus se trouvant dans le couloir de la mort. Ces exécutions ont concerné au moins quatre hommes à Juba et un à Wau ».

En accord avec le souhait de voir la peine de mort être abolie en Afrique affirmé dans l’Exhortation apostolique Africae Munus du Pape Benoît XVI, les missionnaires Comboniens demandent à la Conférence épiscopale soudanaise d’inviter le Chef de l’Etat du Soudan du Sud, Slava Kiir Mayardit, à adopter un moratoire des exécutions capitales et d’envoyer une pétition à la Commission chargée de la révision constitutionnelle pour qu’elle abolisse définitivement la peine capitale de la Constitution définitive du pays.