Après avoir lutté pendant 11 ans, le ministère de la justice du Texas accorde des tests ADN pour Hank Skinner. Cette demande déposée auprès de la cour d'appel est très inattendue et confirme que l'état du Texas a préféré anticiper la décision de la cour d'appel qui était attendue au mois de juin.

L'équipe de la défense doit maintenant finaliser un accord bilatéral avec l'état du Texas quant à la procédure à venir concernant les tests ADN: l'inventaire des scellés, le choix du laboratoire et le coût des tests.

Bonne nouvelle enfin après 15 ans de lutte acharnée d'un homme qui a toujours clamé son innocence.

Vous pouvez lire ici un article en anglais.

Voici le communiqué de presse de l'équipe de la défense:

"Depuis plus de dix ans, M. Skinner lutte pour que des scellés essentiels à la vérité dans ce dossier fassent l'objet de tests ADN. Nous sommes heureux que l'Etats semble décidé à travailler avec nous afin que ces tests deviennent réalité.

Il sera nécessaire, bien sûr, de se mettre d'accord avec l'Etat sur les modalités de ces tests ADN, afin de s'assurer que les scellés seront correctement et prudemment manipulés, et que chaque scellé que nous avons identifié comme important soit effectivement testé.

En 2000, l'Etat a gâché l'occasion de finaliser des tests ADN en toute équité lorsqu'il a écarté l'équipe de la défense dans ses décisions. Les Texans attendent de la précision dans ce dossier de peine capitale, et les procédures à venir devront garantir que les résultats soient à la hauteur de leur confiance. A cet égard, toutes les déterminations concernant le comment et par qui les scellés seront manipulés et testés devront être transparentes, avec l'implication des deux parties lors de chaque étape.

Nous sommes impatients de collaborer avec l'Etat afin que ces tests ADN puissent être effectués dans les meilleurs délais."