« Nous restons vigilants et particulièrement prudents après le rejet par la Cour administrative de Jakarta du recours de Serge Atlaoui. Cette décision était attendue. L’équipe de la défense de Serge Atlaoui travaille sur d’autres voies de recours et ECPM reste mobilisée aux côtés des avocats et de la famille de Serge Atlaoui », déclare Raphaël Chenuil-Hazan, directeur de l’association Ensemble contre la peine de mort (ECPM).

Serge Atlaoui contestait le refus du président indonésien de lui accorder une grâce. La Cour administrative de Jakarta a confirmé la décision d'un tribunal de première instance qui s'était déclaré incompétent.