Iran Human Rights, le 18 avril 2014 : quatre prisonniers ont été pendus hier, le 17 avril, dans l’enceinte de la prison de Bandar Abbas. D’après le groupe “Human Rights and Democracy activists in Iran” (HRDAI), cinq prisonniers avaient été transférés à l’isolement mercredi 17 avril pour être exécutés.

Quatre des prisonniers ont été exécutés ce jeudi matin. Ils ont été identifiés comme : Zargham Jahangiri (27 ans) incarcéré depuis 5 ans; et trois condamnés à mort mineurs au moment des faits: Ahmad Rahimi (21 ans) incarcéré depuis l’âge de 17 ans ; Ali Fouladi (22 ans) incarcéré depuis l’âge de 16 ans et Ali Sharifi (29) incarcéré depuis l’âge de 14 ans.

L’exécution du 5e prisonnier a été interrompue deux minutes avant sa pendaison et reportée. Il a été identifié comme Falak Nazmoradi (60 ans), incarcéré depuis 18 ans. Il aurait été admis dans un état grave à l’hôpital de la prison.

Iran Human Rights (IHR) a obtenu confirmation de ces informations par deux sources indépendantes.

Malgré la ratification de la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant, qui interdit la peine capitale pour des personnes coupables de crime commis avant l’âge de 18 ans, l’Iran reste le pays qui exécute le plus grand nombre de condamnés à mort mineurs au moment des faits. En 2013, au moins 8 condamnés à mort mineurs ont été exécutés en Iran.

Article orginal en anglais.