La Cour de cassation du Koweït a confirmé, le 25 novembre 2013, la condamnation à mort d'une Koweïtienne reconnue coupable d'avoir torturée à mort une domestique d'origine philippine.

Pour rappel, les exécutions ont repris au Koweït après un moratoire en cours depuis 2007. Il y aurait actuellement 50 prisonniers dans les couloirs de la mort.