Le 26 septembre 2013

La nuit dernière l’État de l’Ohio a exécuté Harry Mitts Jr., âgé de 61 ans. Il avait été condamné à mort en 1995 pour avoir tué John Bryant et Garfield Heights. Il est le 26e condamné à mort exécuté aux Etats-Unis cette année.

Pour cette mise à mort, l’Ohio a utilisé sa dernière dose de Pentobarbital et doit annoncer un nouveau protocole d’exécution au début du mois d’octobre.

Plusieurs états sont en quête de fournisseurs pour le poison mortel. L’État du Texas, qui doit exécuter ce soir Arturo Diaz, a, quant à lui, décidé de ne pas utiliser la dernière dose de Pentobarbital sous prétexte que celle-ci arrivant à expiration à la fin de ce mois, son efficacité ne saurait être garantie. L’acquisition de nouvelles doses de Pentobarbital s’est faite de façon secrète, l’administration pénitentiaire refuse toujours de révéler le nom de son fournisseur. Alors qu’aucune source légale n’est désormais disponible aux Etats-Unis, des doutes très sérieux existent quant à la légalité de cet achat et à la composition exacte du produit qui sera utilisé ce soir.

Douze exécutions sont programmées d’ici à la fin de cette année aux USA, dont cinq au Texas.